Interview : Rokiyah HOSEN, psychomotricienne

Haut Potentiel, késako ?

Fév 28

Nous vous proposerons régulièrement de faire connaissance avec un(e) professionnel(le)s connaissant et côtoyant des personnes à Haut Potentiel.

Nous débutons cette série d’interview avec Rokiyah Hosen, psychomotricienne qui aime son métier et ceci se ressent lorsque vous visitez sa page facebook et son compte instagram alhamdouli-Llâh.

En attendant, nous vous invitons à la découvrir ici :

. Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Rokiyah Hosen, je suis psychomotricienne diplômée d’Etat. Je travaille dans une maison de retraite auprès des personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer, de syndrome post chute, victimes d’AVC … A côté de cela, j’exerce également au domicile de mes patients en région parisienne, ma patientèle est constitué essentiellement d’enfants.

. Quel a été ton parcours avant de devenir psychomotricienne à domicile?

J’ai toujours voulu travailler en contact avec les personnes, d’apporter de l’aide. Adolescente, je voulais devenir conseillère d’orientation psychologue, alors j’ai fais 3 années en fac de psychologie. Puis j’ai travaillé plusieurs années au sein d’une administration publique dans laquelle j’ai ressenti un grand manque. Un évènement important dans ma vie m’a poussé à reprendre mes études, j’ai découvert la psychomotricité. Une thérapie par le corps qui prend en compte les aspects psychiques, émotionnelles, neurologiques, motrices et relationnelles de la personne. J’ai trouvé ma voie Alhamdoullillah. 


. Peux-tu nous en dire plus sur tes qualifications et en quoi ça consiste ?

Ayant une licence de psychologie en poche, j’ai pu entrer sur entretien et test écrit directement en première année de psychomotricité sans passer par le parcours classique des écoles : prépa et concours. J’étais donc considérée comme une candidate libre. Ensuite il a fallu valider la première année que je compare à une épreuve du BAC car elle comprend tout le programme de 1ère année, ceci pour être admise en 2ème année.
Dès lors, AlhamdoulliLlah, j’ai eu le privilège de continuer ma formation en alternance jusqu’au Diplôme d’Etat. Durant les deux dernières années, ma semaine était partagée entre les cours théoriques et pratiques à l’école mais aussi ma présence sur mon lieu d’alternance, la maison de retraite qui m’a embauchée. J’ai également fait des stages dans diverses structures où la psychomotricité a toute sa place et son intéret : crèche, halte garderie, PMI, CMP, CATTP, MAS, Foyer de vie, UHR, SSR, tout plein de sigle … Ainsi, j’ai une expérience avec les touts petits, les (futures) mamans, les enfants, les adolescents, les adultes et personnes âgées en situation ou non de handicap moteur, psychique, intellectuel, sensoriel, et parfois polyhandicap.

. Quel regard portes-tu sur le Haut Potentiel ? Dans quelles circonstances as-tu été amené à t’y intéresser ?

Le regard reste toujours bienveillant, car inconsciemment, le haut potentiel fait des jaloux dans une société où l’individu recherche la réussite, à être le meilleur, le plus fort et le plus intelligent. Cette jalousie amène parfois un rejet de ces personnes qui leur renvoient ainsi leur propre limite, au point justement d’ignorer les difficultés relationnelles, émotionnelles et même motrices sous-jacentes.
J’en ai rencontré dans le cadre de mes stages et dans l’exercice libéral au domicile. C’est un travail passionnant.

J'en ai rencontré dans le cadre de mes stages et dans l'exercice libéral au domicile. C'est un travail passionnant.

Rokiyah Hosen
Psychomotricienne D.E


. Dans ta patientèle, est ce que des personnes à haut potentiel, enfants comme adultes, viennent te consulter ? Que leur proposes-tu comme accompagnement ? En quoi ça les aide ?

A l’heure actuelle, ce sont les enfants à haut potentiel ou suspecté comme tel qui viennent me consulter. Comme dans toutes prises en charge en psychomotricité, je propose en premier lieu un bilan dans lesquelles sont évaluées leurs compétences de manière globale (schéma corporel, motricité, équilibre, espace, temps, motricité, graphisme etc). Ensuite, un projet thérapeutique est mis en place avec des axes de travail en fonction des observations. L’accompagnement qui revient dans le cas des personnes à haut potentiel concerne le travail relationnel et le contrôle des émotions. L’accompagnement par des médiations corporelles comme le mime, le théâtre et la relaxation dynamique les aident à ressentir un éprouvé corporel positif, d’identifier d’abord sur soi les émotions pour les reconnaître et par la suite de le comprendre sur l’autre. Ceci les aident à amorcer les situations difficiles avec recul.
J’interviens également dans les réunions pédagogiques au sein des écoles pour parler du haut potentiel, afin de partager les connaissances et d’apporter bi idhniLlah une meilleure compréhension des compétences et difficultés de mon patient. Dans ce cas, il m’arrive de proposer aussi des aménagements physiques et matériels.


. Quel message souhaites-tu laisser à nos lecteurs souffrant ou non de leur différence cognitive ?

Je souhaite que chacun se rappelle qu’il a été crée avec des qualités qui nous rendent unique, que parfois le parcours semble long jusqu’à la compréhension et la meilleure « utilisation » de son potentiel. C’est pour cela que je souhaite que chacun soit bienveillant envers les uns les autres afin de s’entraider.

. Pour finir cet échange, une parole du  Prophète sallalahou alayhi wa salam ou d’Allah Ta’ala que tu aimes tout particulièrement et sur laquelle tu nous inviterais à méditer ?

Un leitmotiv qui m’émeut à chaque fois mais qui renforce ma conviction dans le soin apporté :
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:  » Celui qui soulage un croyant d’une difficulté parmi celles de ce monde, Allah le soulagera d’une difficulté parmi celles du Jour de la Résurrection » (Muslim)
ou bien
« L’homme le plus aimé d’Allah est celui qui est le plus utile aux hommes » (Muslim) … Prenez soins de vous mutuellement 😉
 

Nous serions ravies de travailler en collaboration pour d’autres projets et nous vous invitons sur son site, incha Allah

Poten’Ciellement vôtre !

Défiler vers le haut