Les formes et les causes de l’auto sabotage chez le Haut Potentiel

Adulte à Haut Potentiel

Fév 13

L'auto sabotage est un engrenage semé de doutes, de peurs mêlés à un sentiment de culpabilité.

Click to Tweet


Souvent lié au syndrome de l’imposteur et à l'exigence personnel, l'auto sabotage est un engrenage semé de doutes, de peurs mêlés à un sentiment de culpabilité. Sombre tableau ...

Un mécanisme inconscient

Dans les faits, ce mécanisme inconscient engendre une peur de changements dans la vie future de l'individu. En phase de réaliser un projet, ces "auto saboteurs" vont se mettre en échec et ainsi développer des stratégies d'évitement quant à l'accomplissement des objectifs à atteindre.

Connaître ses causes permet d'éviter la mise en place inconsciente de ce mécanisme. Effectivement, ces causes peuvent être diverses. Néanmoins, il est possible de l'éviter en limitant les pensées bloquant le processus d'accomplissement du dit projet. On en revient au syndrome de l'imposteur qui a pour effet de faire croire à la personne concernée qu'elle ne mérite pas le bien que pourraient produire ses actions.

Insert Image

Les conséquences de ses doutes peuvent alors se traduire par différentes peurs dont celles de l'échec, de ne pas être à la hauteur, de décevoir l'entourage, de ce que ça requiert en termes de changement, de sortir de sa zone de confort (pour employer un terme qu'emploient les coachs en développement personnel).

Ces pensées négatives, qui apparaissent de manière automatique, prennent le contrôle sur la personne et ses comportements, interférant ainsi dans les possibilités d'évolution et/ou de succès.

Se défaire de ce poids, que représente l'auto sabotage tout en d'identifier concrètement ses causes, ne peut que produire des effets salvateurs. A savoir que ces manifestations sont le symptôme de blessures plus profondes liées au passé et plus particulièrement à l’enfance. Vous savez la petite voix de l'enfant intérieur qui vous guide au quotidien ? ^^ Il est important d’en prendre conscience afin de travailler dessus, de reprendre confiance en soi et de ne plus donner raison à nos craintes, de ne plus leur donner autant d'importance.

D'ailleurs, dans les faits, l'auto sabotage se traduit sous plusieurs formes :

- La procrastination : habitude de reporter/retarder des actions qui doit être faites, en les remplaçant par d'autres moins importantes ou plus faciles à accomplir. Autrement dit, en employant une stratégie d'évitement. Ainsi en reportant une tâche à accomplir, la personne aura toujours une raison de justifier son report, son échec voire même sa propre incompétence en la matière.

Bien que la procrastination peut avoir des effets salvateurs dans certains cas.

- Le perfectionnisme

Le perfectionnisme, en psychologie, consiste à se comporter comme si la perfection pouvait et devait être atteinte. Sous sa forme extrême, pathologique, le perfectionniste considère toute imperfection comme inacceptable. (#wikipedia)

Quand la personne à #Haut Potentiel est persuadée qu'elle ne pourra réaliser la dite tâche telle qu'elle se l'imagine dans son esprit, soit elle s'auto sabote en ne passant tout bonnement pas à l'action, soit elle trouvera 1001 raisons pour ne pas la terminer.

- L'éparpillement et l'inachèvement des actions

Lorsque celle-ci se lance dans plusieurs projets/défis à la fois, elle en vient à abandonner avant de commencer ou bien ne l'achèvera pas. Alors qu'elle est tout à fait capable d'y consacrer tout son temps et d'y aller jusqu'au bout quand elle a conscience de maitriser le sujet.

C'est ainsi qu'elle évite de faire face à la déception, à l'échec, au sentiment de ne pas être à la hauteur de ses propres exigences.

Avec ces comportements, malheureusement la personne se bride et ne sera jamais réellement consciente de son potentiel, ne pourra en tirer avantage, confortera ses croyances limitantes et créera ainsi un cercle vicieux ce qui représente un vrai gâchis.

CONSEILS :

- lâcher prise peut être un levier efficace pour lutter contre l'avènement de tous ces parasites qui ne permet pas d'avancer.

- prendre conscience de la sagesse qui réside dans le fait d'accepter nos erreurs peut aussi aider en ce sens. Cela peut aussi avoir pour effet de stimuler une habitude régulière qui est l’introspection.

- arriver à cette conclusion : les erreurs passées nous délivrent des leçons afin d'apprendre autrement, d'avoir une autre vision des choses, de nous ouvrir à d'autres perspectives ...

- être moins exigeant(e) envers soi-même, nous avons le droit et le devoir de nous tromper ^^ ...

En attendant, rappelons-nous que la perfection Lui appartient !


Défiler vers le haut