Qu’est ce qu’un test de QI ?

Haut Potentiel, késako ?

Fév 22


​Entre 2 ​à 5 % de la populationprésente ​un Haut Potentiel Intellectuel. ​Actuellement, seul un  bilan psychologique se basant sur la Quotient Intellectuel permet d'identifier ​l'existence d'un Haut Potentiel Intellectuel. Ce sont les scores du QI qui définissent l​e sujet comme "surdoué".


Définition​ :

Un test de Q.I est un test d’efficience intellectuelle, il définit un profil cognitif et met en avant les compétences mais aussi les éventuelles difficultés. Il permet aussi d’évaluer les aspects psychoaffectifs. Il ne se réduit donc pas à une analyse quantitative (moyenne 100, écart type 15) mais le qualitatif est primordial. C’est pourquoi il doit être administré par un professionnel compétent, psychologue dipl​ômé (titre protégé et défini par la Loi n°85-772 du 25juillet 1985) et enregistré sur le registre ADELI consultable à la DDASS du département dans lequel le professionnel exerce. Les tests sont: WPPSI-III (2,6 à 7,3 ans) edition française 2004 WISC-IV (6 à 16 ans 11mois) édition française 2005 WAIS-III (16 à 89 ans) édition française 2000


Tests de l’échelle Weschler et ​courbe de normalité dit de Gauss

Le ​Quotient Intellectuel est le résultat d'une mesure de l'intelligence réalisée par un test de QI. Le résultat de la mesure se présente sous la forme d'un nombre​ se référant à la courbe de Gauss :


Les tests de QI 

Tests pour enfant

  • Le WPPSI-III s’adresse aux enfants en deux versions : de 2 ans et 6 mois à 3 ans et 11 mois, et de 4 ans à 7 ans et 3 mois ;

  • Le WISC est un test pour les enfants de 6 ans à 16 ans et 11 mois, il a un écart type de 15 ;

  • Le K-ABC est un test pour les enfants de 2 ans ½ à 12 ½.

  • Le test de Stanford Binet est utilisable à partir de 2 ans1)2).



Tests pour adulte

  • Le WAIS, ou Wechsler Adult Intelligence Scale, est le test de QI pour adulte le plus utilisé en France. La moyenne est de 100, l'écart type de 15, le score maximum de 160, la version courante est la version IV en France depuis 2011.

  • Raymond Bernard Cattell a créé plusieurs tests de personnalité et de QI, le test de QI le plus utilisé étant le Cattell Culture Fair III, familièrement appelé échelle de Cattell. La moyenne est de 100 et l'écart type de ce test est de 24.

  • Le test de Stanford Binet, actuellement dans sa cinquième édition. La version 4 a une moyenne de 100 et un écart type de 16, la version 5 a une moyenne de 100 et un écart type de 15. Différentes versions de ce test permettent de mesurer des valeurs de QI très élevées (form L-M pour la version 4, Extended IQ pour la version 5)3)4).


Test WISC : notre intelligence se résume t-elle à un chiffre ?

Le quotient intellectuel ne suffit pas à évaluer l’intelligence globale d’un individu. Plusieurs autres composantes sont indispensables.

Click to Tweet


Trop nombreux sont ceux qui considèrent le QI comme ​LE paramètre déterminant l’intelligence. On sait pourtant de longue date qu’il ne s’agit que d’une indication, d'un outil d’évaluation d’un potentiel ou de mise en évidence d’éventuelles difficultés.

Des chercheurs britanniques vont dans ce sens et affirment que le  QI ne suffit pas à évaluer l'intelligence d'un individu.​ Par le biais de tests proposés en ligne​​dont cent mille internaute sont participé. Après avoir passé douze épreuves, pour évaluer leurs capacités de mémorisation, de raisonnement, d’attention ou encore de planification​ et avoir recruté quelques dizaines de personnes, afin d’observer leur activité cérébrale pendant la résolution des problèmes, le résultat ​est sans équivoque ! Il ​est impossible d'interpréter les taux de réussite uniquement par l​e prisme du QI.

Ce qu'il faut en comprendre c'est qu'il peut être un élément de mesure mais pas le seul.

​​L'être humain est bien plus complexe :

​« Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur apparaisse clairement que ceci est la vérité. »

​Sourate Fussilat, verset 53


Défiler vers le haut