Quid des enfants précoces du 9.3 ?

A l'école

Fév 26

 

Imaginer que dans les quartiers défavorisés, se trouvent des enfants intellectuellement précoces qui s’ignorent, est tout bonnement frustrant ! Alors, sachez que c’est forcément le cas puisque les statistiques inclues toute la population dans sa globalité.

 

LA SPECIFICITE DU 93

Dans ces zones géographiques ont essaie déjà de leur offrir l’instruction basique avec les faibles moyens que l’on dispose, alors y identifier des enfants dont le quotient intellectuel est au dessus de la « norme » passe au second plan à priori. Sauf si, bien entendu, les parents ou un enseignant sont sensibilisés à cette question du fait de leur éducation et/ou de leur parcours.

Pourquoi le 93 ? Parce que ce département concentre le plus de quartiers défavorisés et, par conséquent, les difficultés associées.

De part l’Histoire passée de la France, les musulmans ont eu pour destin de se voir installer dans ces « cités ». Alhamdouli-Llâh, au fil des générations l’instruction dont ils ont bénéficié leur ont permis, pour beaucoup, d’en sortir grâce à des études plus ou moins longues.

 

UN SEUL MAITRE MOT : INS-TRUC-TION !

Cette même instruction a eu pour effet de leur procurer un plus grand savoir que leurs parents/grand-parents dans certains domaines et d’être sensibilisés sur des questions ayant attrait à l’éducation entre autres.

De ce fait, les parents d’aujourd’hui se penchent de plus en plus sur le développement de l’enfant, s’intéressent aux pédagogies alternatives, sont plus à l’écoute de leur progéniture dès le moindre soucis, … alhamdouli-Llâh. C’est alors que parmi tout ces aspects concernant l’éducation, l’intérêt concernant le sujet du Haut Potentiel Intellectuel commence à émergé.

Néanmoins, nous en sommes qu’aux balbutiements. Pendant ce temps, se développent des écoles privées musulmanes certes mais se différenciant de moins en moins du mode d’instruction offerte par l’éducation nationale dans les écoles publiques. Alors que nous avons les capacités pour en faire des écoles inclusives s’adaptant à chaque spécificités de l’enfant.

Pour ce faire, il nous faut nous appuyer sur les enseignements prophétiques notamment qui était le meilleur des pédagogues bien avant que naissent Montessori et ses consors.

 

QUEL GÂCHIS !

C’est alors un double gâchis :

  • Savoir que des enfants ont un (Haut) Potentiel qui ne demande qu’à s’exprimer
  • Avoir entre nos mains un trésor inestimable en matière d’enseignement au sujet de l’éducation spécifique à chaque enfant et ne pas en faire profiter la génération de demain, notre oumma.
CORANSourate 64, verset 15

Vos biens et vos enfants sont une épreuve pour vous ; mais auprès de Dieu se trouve une énorme récompense.

 

ALORS QUE FAIRE ?

La première institution qu’a créé Allah c’est la famille. Avant d’attendre de l’école, les parents sont ceux qui ont pour responsabilité l’épanouissement de leur enfant.

 

Le Prophète - Salla-llâhou alayhi wa salam - a dit : « Honorez vos enfants en accordant beaucoup d’attention à leur éducation » (rapporté par Ibn Majah )

Click to Tweet

 

Dans le cas, d’un enfant rencontrant des soucis scolaires se sont les parents en premier qui doivent être en alerte, chercher à comprendre la source incha Allah. Mais sans s’informer il sera très difficile de pouvoir y remédier.

C’est pour cela que notre association existe : informer afin d’identifier les difficultés rencontrées et vous guider afin de trouver des méthodes pédagogiques et didactiques appropriés à ses spécificités d’apprentissage à l’aide de professionnels.

EN SAVOIR PLUS

 

 
Fatima K.
Fondatrice d’Oumma Poten’Ciel
Défiler vers le haut