Retour sur l’atelier « Aïcha » à la masterclass de Wak Up Oumma

Haut Potentiel, késako ?

Avr 08

Retour sur l’atelier « Aïcha » à la masterclass de Wak Up Oumma


MON POTEN’CIEL


​Potentiel

​Définition selon le Larousse

​​Ensemble des ressources dont quelqu'un, une collectivité, un pays peut disposer.


Parmi les ressources dont dispose l’être humain, et la principale d’ailleurs, est qu’il a été doté d’une intelligence et de celle-ci naît des capacités diverses et variées, acquises ou innées …

A partir de ce fait, comment identifier ce dit potentiel et se rendre compte que celui-ci représente une source d’épanouissement personnel ? Les possibilités sont tellement infinies.

Alors comment identifier le potentiel qui sommeille en nous tout en s’inspirant d’un modèle tel que Aïcha radhi Allahou ‘anha ? Ce lien est l’intelligence qui la caractérise tant.


. Il y a 1400 ans …

D’abord, commençons par le commencement …

Iqra ! Lis ! … Premier mot du premier verset révélé, première injonction lié au savoir.

Coran : Sourate 96 L’Adhérence (Al-‘Alaq)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

[1] Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, [2] qui a créé l’homme d’une adhérence ! [3] Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! [4] C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir [5] et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait. [6] Et pourtant c’est cet homme-là qui devient rebelle, [7] dès qu’il se sent en mesure de se suffire à lui-même, [8] comme si tout n’était pas destiné à faire retour à ton Seigneur ! [9] […]

Ceci n’est pas anodin. Allah a parfaitement connaissance de ce que nous sommes, Lui qui nous a créé.

Allah nous rappelle maintes fois dans le Coran l’importance du savoir et nous interpelle à plusieurs reprises (18 fois pour être précise) en ce sens notamment par le terme « doués d’intelligence ».

« [Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent ! »

Coran : sourate Sad (38), verset 29.

D’ailleurs, le Coran contient des notions d’Histoire, de géologie, de psychologie, de biologie,…


. ​Sur la route de soi

« Celui qui emprunte un chemin par lequel il recherche une science Allah lui fait prendre par cela un chemin vers le paradis »

Hadith rapporté par Abou Daoud

Apprendre à se connaitre c’est faire connaissance avec son potentiel, c’est ouvrir les portes à l’expression, à l’exploitation de son potentiel qui sommeille en nous. La connaissance de soi, du fonctionnement humain est une science parmi d’autres, une science à part entière. D’ailleurs ne parle t-on pas de science humain s’agissant de la psychologie ?

Ce cheminement vers soi ne peut se faire qu’en se connaissant c'est-à-dire reconnaitre ses qualités, ses capacités, ses centres d’intérêt, ses atouts, interroger ses rêves … dans le but de s’élever vers le Très Haut et ce sans aller dans l’excès et tomber dans le piège de l’orgueil. L’Islam nous enseigne le juste milieu, faire preuve de bienfaisance, de rahma envers nous-même, se demander des comptes sans s’auto flageller en tombant dans un autre qui est celui de la culpabilisation. La responsabilité est la clé de la justesse envers soi et permet d’aller de l’avant.


. ​La question de l'intelligence

​En parlant de psychologie, c’est dans ce domaine qu’a été établie une définition de l’intelligence et même une évaluation dit test de QI ou encore appelé bilan psychologique.

L’être humain, et en particulier dans notre société, a ce besoin de tout catégoriser et donc mettre les gens dans des cases. On en connait les conséquences désastreuses que ça provoque malheureusement …

Et donc l’intelligence a était définie comme suit : « Aptitude d'un être humain à s'adapter à une situation, à choisir des moyens d'action en fonction des circonstances ». Elle est ainsi représentée à l’aide de la courbe de normalité dite de Gauss :

L​a courbe de normalité dite de Gauss

La « normalité se situe entre 85 et 115 de QI. En dessous de 70, on parle de déficit intellectuel. Tandis qu’au-dessus de 130 il s’agit de « Haut Potentiel ».

Le terme Haut Potentiel c’est le dernier terme admis pour désigner les personnes, enfants comme adultes, plus communément appelées « surdouées », « précoces ». Ce dernier terme en date a été validé récemment par le Ministère de l’éducation nationale c’est ainsi que désormais les élèves dotés de ce fonctionnement cognitif particulier sont désignés. En effet, ce n’est pas une intelligence supérieure malgré les idées reçues véhiculées notamment dans les médias.


Si vous avez des doutes ou ressentez le besoin de passer un test de QI chez un spécialiste c’est le seul moyen de vous fixer officiellement. Ce n’est pas une obligation mais si vous passez le pas faites salat istikhara ainsi que les causes afin de parvenir à vous accepter tel quel. Ce bilan psychologique est souvent nécessaire pour être cru, reconnu, et pour certains, le voir écrit noir sur blanc par un spécialiste, ou encore lorsque l’individu présente des troubles associés telle que la dyslexie, la dyspraxie, un TDAH ou encore un TSA représente une nécessité. C’est du cas par cas.

Pour en savoir plus sur le Haut Potentiel, suivez Oumma Poten’Ciel via son site internet et sur les réseaux sociaux.

En tant que musulman ce qui nous distingue vis-à-vis d’Allah Ta’ala ce n’est pas tant l’intelligence mais bien la piété puisque nous avons été créé pour L’adorer. Donc ce sont les actes d’adoration et le contenu de nos cœurs traduits en actes qui seront jugés avec toute Sa rahma :

« Ceux qui ont la foi et qui ont fait de bonnes œuvres ... »

Coran : sourate Al-Baqara (2), verset 277).

Nous serons certes jugés par ce qu’on en fait.

A propos de la foi​ :


Les actes traduisent ce qu’il y a dans le cœur. Le cœur, le siège de la foi …


. ​Aïcha : son intelligence reconnue par tous

​Il y a en la personne de Aïcha radhi Allahou ‘anha , la plus jeune épouse du Prophète Mohammad Sallallahou Alayhi wa salam, un modèle en la matière. En effet, la reconnaissance de son intelligence est indéniable et reconnue par toutes celles et ceux qui l’ont côtoyé et qu’elle a instruit durant de longues années surtout après la mort du Prophète sallallahou ‘alayhi wa salam auprès de qui elle a tant appris dans divers domaines : science du hadith, médecine, …

En effet, elle reste la première femme qui a rapporté le plus de hadith (plus de 2000)


. ​Mon potentiel à la lumière de Ses enseignements

​Le plus important est d’accepter son potentiel (qu’il soit Haut ou pas) et d’en faire un atout pour son propre épanouissement personnel ici-bas et de le partager, incha Allah

« Ô Seigneur, accorde-nous une belle part ici-bas et une belle part dans l’au-delà et préserve-nous du châtiment de l’enfer »

Ici, il est plus question de Poten’Ciel (jeu de mots) que de Haut Potentiel …

Aussi, toutes tes « faiblesses » peuvent représentées une force. Reconnaitre ses faiblesses est aussi faire preuve d’humilité, une qualité indispensable à tout musulman qui reconnait que la perfection appartient finalement à Allah Ta’ala.

D’ailleurs, il existe un véritable fléau. Il s’agit de la culpabilité. Et pourtant, le saviez-vous ? Nulle culpabilité en Islam. Il est plutôt question de responsabilité. La responsabilité qui permet d’être dans l’action, d’aller de l’avant.

Nous avons été doté d’un libre arbitre qui nous appelle à la responsabilité. Pour autant, tout n’est pas en notre pouvoir comme certains coachs de développement personnel le prônent laissant penser que tout dépend de nous soubhana Allah. Il n’en est rien. Allah est au-dessus de tout, à Lui appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre :

1. Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,

2. Toutes louanges et tous remerciements sont dus à Allah, Seigneur des mondes.

3. Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux.

4. Le Roi du Jour de la rétribution (c'est-à-dire le Jour de la résurrection).

5. C'est Toi (Seul) que nous adorons, et c'est de Toi (Seul) que nous cherchons aide.

6. Guide-nous dans la voie droite,

7. la voie de ceux que Tu as comblé de Tes grâces, non pas (la voie) de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.

Coran : sourate « Al Fatiha », versets 1 à 7

Autre chose aussi qui permet d’aller de l’avant : le lâcher prise. En effet, le musulman se doit d’être optimiste, de croire que tout est possible car tout est possible pour Allah Ta’ala :

« Koun ! Fa ya koun ! – Sois ! Et il est »

Coran : sourate 36, verset (82) al infitar, verset 82

Cet espoir ne peut exister sans la connaissance de notre Créateur à travers notamment le fait de méditer sur Ses noms et Ses attributs.

Aussi, un hadith qudsi :

Abu Hurayra (رضي الله عنه) rapporte que le Prophète  a dit :

Allah Tout-Puissant a dit : Je suis selon l’opinion que Mon serviteur se fait de Moi et Je suis avec lui lorsqu’il M’invoque. S’il M’invoque en lui-même, Je l’invoque en Moi, et s’il M’invoque dans une assemblée, Je le mentionne dans une assemblée meilleure que la sienne. Et s’il se rapproche de Moi d’un empan, Je me rapproche de lui d’une coudée ; s’il se rapproche de Moi d’une coudée, je Me rapproche de lui d’une brasse. Et s’il vient vers Moi en marchant, je viens vers lui avec empressement. [Al-Boukhari et Muslim]

Le tawakoul ‘ala-Llâh (la pleine confiance en Allah) et la croyance au destin nous permet ce lâcher prise pour pouvoir avancer et tout remettre entre Ses mains malgré les épreuves.

« Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire: "Nous croyons!" sans les éprouver ? »

Coran : sourate « Al ‘anqabout »,verset 2.


"La grandeur de la récompense est à la mesure de la grandeur de l’épreuve. Quand Allah aime des gens, Il les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve aura la satisfaction d’Allah; et celui qui lui oppose son mécontentement, Allah sera mécontent de lui."


Le Prophète ﷺ  ​Hadith rapporté par Tirmidhi


Ainsi, vous avez toutes les ressources nécessaires afin d’acquérir cette paix intérieure, de cheminer vers Allah Ta’ala, de vous accepter tel qu’Allah vous a créé et prendre conscience de votre potentiel.

Faire les causes et quant au résultat il ne nous incombe pas, il Lui appartient.

Sa récompense réside dans les efforts fournis et entrepris. Pour le reste, Sa volonté est source de sagesse … Ceci fait partie intégrante de notre foi.

Maintenant, passe à l’action !

D'après Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée), un homme a demandé au Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) s'il devait laisser sa chamelle libre puis rentrer à la mosquée en faisant confiance à Allah. Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) lui a dit: « Attache la et fais confiance à Allah ». Hadith rapporté par Tirmidhi



Pour les projets : la prière de consultation pour s’adresser à Celui qui sait tout, qui embrasse toute chose.

Le Prophète disait (صلى الله عليه وسلم) : « Lorsque l’un de vous décide de faire quelque chose, qu’il accomplisse deux unités de prière autres que les prières obligatoires, puis qu’il dise :

« Ô Allah ! Je Te consulte de par Ta connaissance et je T’implore de m’accorder la capacité par Ton pouvoir et je Te demande de m’octroyer de Ton immense bienfait. Car Tu es certes Capable et je suis incapable, Tu sais tout tandis que moi je ne sais pas et c’est Toi le Connaisseur de l’invisible. Ô Allah ! Si Tu sais que cette chose (on nomme alors la chose en question) est une source de bien pour moi dans ma religion, dans ma vie présente, ici-bas et dans l’au-delà, destine-la-moi et facilite-la-moi puis bénis-la-moi. Mais si Tu sais que cette chose est pour moi une source de mal dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future, détourne-la de moi et détourne-moi d’elle et prédestine-moi le bien où qu’il se trouve, puis fais en sorte que je sois satisfait de cette décision. »


Voilà le bon (mindset) état d’esprit à adopter …


. CONCLUSION ​

Parce que la vraie réussite c’est celle qui obtient l’agrément d’Allah Ta’ala …

Allahu A’lam

Défiler vers le haut